Cré'Ados Ecriture ludique mots et maux

Mon abécédaire de l’art-thérapie : E comme Ecriture


L’écriture fait partie des outils privilégiés de l’art-thérapie. Elle s’avère un support d’expression riche qui permet de stimuler les capacités créatives. Elle s’adresse à des personnes en souffrance ou qui souhaitent entamer un travail d’introspection. La pulsion de vie et sa résonnance émotionnelle vont passer par plusieurs étapes. L’écrit va mettre au grand jour, poser noir sur blanc, évacuer d’un corps meurtri et d’un esprit torturé. Au fil des séances, chacun se réapproprie son histoire, accepte son ombre et se projette vers un Moi plus serein.

Mon abécédaire de l’art-thérapie vous offre un point de vue qui est le fruit de mon expérience d’art-thérapeute. Sans autre prétention que de vous faire connaitre ma pratique. Je m’appuie sur des fondements théoriques : Freud, Lacan, D.W. Winnicott, C. Rogers… Cela aboutit à une approche humaniste centrée sur la personne et non sur la production ni sur la recherche esthétique. Aujourd’hui, j’aborde donc l’écriture en art-thérapie. 

Pour mémoire, en art-thérapie dynamique, la séance consiste à a accompagner un être en souffrance qui éprouve des difficultés à traverser une période de transition pénible. Il s’agit de moments – charnières tout au long de la vie comme l’entrée en maternelle, l’adolescence, le départ du domicile familial, l’installation en couple, la maternité, l’hospitalisation, la détention, le deuil, la perte d’un emploi ou le départ en retraite, l’entrée en maison de retraite…
Elle s’inscrit donc dans ce « dépassement des difficultés passagères sans remettre en question le fonctionnement psychique » dans le plaisir de créer, d’éprouver du désir, du réconfort. Elle vise à (re)créer une dynamique psychique orientée vers la renarcissisation, une rééducation émotionnelle permettant de (re)nouer avec le désir, à rendre au sujet une capacité et une autonomie de décision, à retrouver du sens à sa vie.

En art-thérapie préventive, la séance procure un temps suspendu par rapport au stress quotidien, pour se retrouver, faire le point, lâcher-prise, retrouver calme et sérénité. L’élan créatif permet de se détacher des difficultés familiales, professionnelles et sociales, de prendre du recul et de ré-enchanter son quotidien.

En art-thérapie curative, la séance participe au dé-nouage des tensions et à la restauration de l’équilibre émotionnel.

Zoom sur la pratique narrative

La pratique narrative permet de lâcher les cris en silence, seule la plume crisse et libère l’esprit. Mon premier objectif est de motiver la personne ou d’accompagner sa motivation pour oser prendre la plume, se confronter à la page blanche, noircir la feuille de ces côtés sombres devenus trop envahissants, de déverser sa peine et de se libérer enfin.

Ces ateliers s’adressent à toute personne qui désire lâcher son mental, exprimer son monde intérieur, mettre à distance des situations douloureuses, … ou à ceux qui ont envie de partager le plaisir d’écrire, d’écouter des textes, de se ressourcer, de retrouver confiance et estime de soi, de stimuler leur imagination et leur créativité, de se détendre, de poétiser leur quotidien…

 

 » Et si écrire, c’était tout simplement ne plus taire cette âme en soi ?  » François Cheng

Mes ateliers d’écriture

Je construis mes ateliers en fonction de la « météo du Soi » de chaque participant tel qu’il l’exprime à l’instant même où j’ouvre la séance. Je puise des idées dans ma boîte à outils ou j’invente, là, dans l’instant, les dispositifs qui se présentent à moi, inspirée par cette météo à multiples facettes : variable, maussade, orageuse, nuageuse, instable, nébuleuse, saturée, polaire… Ainsi, je vis et fais vivre la séance dans la pleine présence.

Je distingue deux parties essentielles dans mes ateliers d’écriture :

  • La partie d’écriture à voix haute permet de se mot-biliser, de dire l’indicible dans une autre dit-mension. Le temps d’écrire pour se dire, mots pour maux, pour mau-dire, pour accueillir les Moi, é-moi(s), é-mots-tions et maux-tifs de souffrance… Là, l’En-Je est introspectif et thérapeutique car il conduit à externaliser le point de souffrance pour s’ouvrir au meilleur de soi. Les-cris sur la feuille génèrent le geste tout en rondeur pour former les lettres. Comme pour accorder un peu plus de douceur envers les débords en soi. Je suis là pour lancer l’invitation à écrire, clarifier le cadre de la séance et son déroulement, accueillir les émotions qui font partie du processus… Lapsus, bredouillement, ratures, pas-à-lire, mi-s’taire, pas-sage secrets, .. y ont la part belle. Un grand moment pour faire valser les maux mais aussi rester libre d’écrire ou pas, de lire ou non. Lire entre les lignes des autres est permis mais en silence ! Parce que chaque écrit a son écho singulier pour chaque membre du groupe et que cela ne peut pas être celui de la personne qui en est l’auteur.

 

 » Ce qu’on ne peut pas dire, il ne faut surtout pas le taire, mais l’écrire.  » Jacques Derrida

  • La partie poïétique / poétique qui permet de profiter de cet élan, de cette énergie re-créatrice pour créer avec toute sa fantaisie. Une étape ludique de jeu avec les mots au gré des rimes, des haïku, d’anagrammes, d’improvisations…. J’aime aussi instaurer un dialogue écriture / aquarelle, musique… Ou bien,  inviter à métamorphoser l’alphabet à travers de fantastiques voyages graphiques. Chaque lettre devient un objet à potentiel graphique, une matrice à jouer, pour un langage visuel inédit !

Bien à vous ! Catherine Fenouillas art-thérapeute certifiée RNCP et musicothérapeute en Gironde

Lorsque nous mettons des mots sur les mots, les dits maux deviennent des mots dits et cessent d’être maudits. Guy Corneau

Si le coeur vous en dit :

: Séance collective – Nombre de places limité.

 : Adultes et adolescents en recherche d’un lieu d’expression par l’art contribuant à leur mieux-être émotionnel et leur épanouissement personnel.

: A l’Atelier d’Art-Bis – Arbis – 33760 Porte de Benauge au coeur de l’Entre-Deux-Mers.

: Le mardi de 18h30 à 20h

: Accessible à tous sans contraintes orthographiques, sans obligation de lire, sans interprétation. Le matériel est fourni mais il est recommandé de venir avec un joli carnet avec des lignes. N’oubliez pas votre masque !

: Tarif : 15 euros la séance ou 60€ pour 5 séances consécutives (oui la régularité fait partie des règles de l’atelier).

: Un moment à soi de création et de re-création du Soi. 

: Cet atelier est également proposé au cabinet d’art-thérapie à Bordeaux-Nansouty

Renseignements complémentaires : Catherine Fenouillas 06.70.30.14.19

fringilla efficitur. venenatis vel, tristique leo odio amet, accumsan ut